Étiquette : fruité Page 1 of 3

whisky fruité

Springbank Local Barley 2020 Oloroso Sherry

Springbank Local Barley 2020 Oloroso

Le Springbank Local Barley c’est un peu comme un Graal annuel pour les amateurs du genre. Âgé de 8 à 10 ans, affichant un degré d’alcool assez élevé (ici 55.6%), avec un nombre de bouteilles variant entre 8.500 (comme ici) et 9.500 bouteilles… il est chaque année proposé à un rapport qualité/prix défiant toute concurrence. Pour une fois, ce 10yo est proposé en version Oloroso Sherry Cask. On était nombreux à l’attendre. Pas de bol, sold out dès sa sortie, comme souvent. Les spéculateurs le remettaient en vente le jour même jusqu’à plus de 700€ au lieu de 115€. À quel point cela vaut-il le coup? On voit ça tout de suite 😉

Ben Nevis 1996 22yo Elixir Distillers

The Single Malts of Scotland

Nouvelles notes de dégustation du weekend avec un petit Ben Nevis 22yo embouteillé par Elixir Distillers (dans sa série The Single Malts of Scotland). Il s’agit ici d’un embouteillage de 2019 titrant à 55.3% pour un nombre limité de 580 bouteilles. On sait combien Ben Nevis a pu sortir de bien beaux jus et cet embouteilleur a également sélectionné de bien bonnes choses. J’ai donc grande hâte de goûter ça, surtout pour l’association de leur jus avec l’influence de sherry butt 😀

Glengoyne 30yo

Glengoyne

Holàlà, que j’ai hâte de goûter ce Glengoyne 30yo (2017 – 46.8% – 6.000 btls) après avoir déjà goûté (et adoré) plusieurs fois le 25 ans d’âge!!! J’ai beau avoir lu plusieurs critiques le classant sous le 28yo (pas encore goûté), cela fait partie des gros plaisirs que l’on ne peut, au mieux, s’offrir qu’en samples. Ouais parce que se payer une bouteille à plus de 700€, ce n’est pas donné à tout le monde. Personnellement cela dépasse pas mal ma limite, déjà plus élevée que la moyenne… Surtout en matière de rapport âge/qualité/prix. Mais je suis hyper enthousiaste! Excité comme un puceau devant un bar à… whisky! C’est parti!!!

Arran James MacTaggart – Master of Distilling No.2

Arran James MacTaggart

Avec cet Arran MacTaggart (Master of Distilling no.2 – 51,8% – 2019), on a l’occasion de découvrir un cask strenght d’excellent niveau à un prix tout-à-fait correct (je n’irai pas jusqu’à dire « donné » mais presque!)! La seule distillerie de l’île d’Arran a pour habitude de nous servir d’excellents crûs de toute façon! Donc je ne m’attends ici à aucune mauvaise surprise, elle sera forcément positive! Allez, je me lance! 😉

Littlemill 1988 – Hunter Laing Old & rare

J’avais hâte de (re)déguster ce Littlemill 1988 Hunter Laing Old & Rare (parce qu’il m’avait plu mais je n’avais pas pris de notes la première fois) 😀 Le Littlemill, c’est souvent un synonyme de plaisir (coupable), surtout qu’il s’agit d’une distillerie de qualité fermée depuis plusieurs années… Avec de belles pépites à son actif. Le prix de ses bouteilles a fortement et logiquement (mais aussi malheureusement) fort augmenté… Celui-ci fait partie de la Platinum Collection qui compte quelques fameuses bouteilles, pas toutes d’égale qualité mais je n’ai jamais été déçu jusqu’ici 😀 Il s’agit de plus d’une édition extrêmement limitée, à 75 bouteilles seulement, et affichant 53.5% d’alcool (fût n°HL14552, second remplissage). Je m’attends forcément à un bon plaisir fruité, et un minimum « couillu », voyons donc cela 😛

Clynelish 2008 by Signatory Vintage

Clynelish 2008

Aujourd’hui j’ai testé le Clynelish 2008 de Signatory Vintage (46.0% – 10yo en fûts de bourbon – fûts 800128 + 800129). Un véritable petit plaisir fruité avec un excellent rapport qualité/prix. Le genre de cadeau qui peut faire mouche, ou à tout le moins plaisir quand on a à faire à un amateur, sans risque et sans se ruiner… Je partais pour juste goûter un truc comme ça, en passant, mais c’est une belle découverte 😉

Càrn Mòr Benrinnes 17yo

Carn Mor Benrinnes 17yo

Autre découverte de ce dernier masterclass organisé par Whisky-Select, le Càrn Mòr Benrinnes 17yo (2014 – 46.0% – 489 bouteilles). Et une belle découverte j’ai envie de dire, j’ai goûté assez peu de whiskies de cet embouteilleur mais, sans avoir vraiment trouvé à y redire, les pépites se sont avérées rares. J’étais curieux de goûter celui-ci et c’est avec plaisir que je partage ces notes plutôt à son avantage 😉

Irish single malt 24yo (That boutique-y whisky company)

Cet Irish single malt 24yo a été mis en bouteille par That boutique-y company (46,8%, batch #1). Distillerie mystère mais, généralement, quand c’est le cas c’est qu’il s’agit d’une grande maison refusant que l’on donne son nom. Et un bon whisky irlandais, qui plus est ayant un âge déjà respectable de 24 ans, cela s’annonce plus que prometteur… 😀

Speyside 1973 – NoTieRequired & TWA

Speyside 1973 Notierequired
Notierequired est un nouvel embouteilleur indépendant, estonien, qui s’est lancé début 2018. Pour sélectionner leurs fûts ils se sont dans un premier temps associés à un autre embouteilleur indépendant bien connu et réputé pour son, généralement, excellent choix de fûts à savoir The Whisky Agency. On a ici à faire à un Speyside 1973 Notierequired (44yo), sans précision de la distillerie dont il provient… comme ca sera généralement le cas pour des whiskies âgés de 30 à 40 ans ou plus à des prix en dessous ou égaux à 400€. Les distilleries vendent ces fûts à prix raisonnable mais en échange exigent qu’on ne dévoile pas le nom de la distillerie dont ils proviennent vu qu’eux pratiquent des prix 3 à 4 fois plus élevés pour leurs whiskies de cet âge, si ce n’est plus. 

Teeling 24yo Sauternes

Teeling

Présentation du Teeling 24yo en fûts de Sauternes. Pour rappel (si utile même si j’en doute), Teeling est une des maisons les plus réputées en Irlande, avec Redbreast et… Non, désolé, je ne parlerai pas de Jameson, même s’ils ont récemment sorti 2-3 bouteilles pas mal cotées, je ne les ai pas goûtés donc voilà. Le Teeling le plus âgé est un 34 ans d’âge à plus de 4.000€ la bouteilles, et perso, j’peux pas me permettre de les acheter, pas même le 30 ans, le 28 ans déjà c’est très chaud… Celui-ci reste à un certain prix (abordable mais ca ne va pas durer une fois qu’il sera sold out vu sa cote) mais devrait déjà suffire à combler les plus difficiles. Il est composé de pas moins de 1991 fûts, a vieilli 24 ans, d’abord en fûts de bourbon avant une finition en fûts de Sauternes… Attendez-vous à du whisky fruité et délicatement épicé, mais aussi étrangement très légèrement tourbé, dans une presque parfaite balance! Je dis presque parce que je suis devenu difficile… 

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén