Étiquette : épices Page 1 of 4

Glendronach 2006 Cask 1979 Batch 16

Glendronach Batch 16

C’est parti pour les notes de dégustation du Glendronach 2006 cask 1979 pour un whisky 11 ans d’âge faisant partie de leur Batch 16 (2017 – 679 bouteilles – 57.2%). Alors, vous je sais pas mais, moi je trouve que ça fait toujours trop longtemps depuis mon dernier verre de Glendronach. Donc ces notes c’est parce que j’avais envie de me faire un petit Glendro là. J’ai pleiiiiin de samples en attente mais j’ai lu « Glendro… » et mon choix était fait, BIM! 😛 Un vieillissement en fûts de Pedro Ximenez Sherry Puncheon, comme beaucoup de leurs single casks, une valeur sûre. Même si je préfère l’Oloroso (ouais j’suis un vieux râleur avec ses petites habitudes et préférences, et? :|). Mais bon, je sais que je ne serai pas déçu. Enfin, normalement.

Teeling Barleywine

J’ai découvert ce jour, grâce à mon meilleur ami Luc à qui je dois le début de cette passion pour le whisky, le Teeling Barleywine. Même si je suis de près les sorties de cette distillerie, j’étais un peu passé à côté de celle-ci. Il s’agit, par ailleurs, de la première finition en « barleywine » à laquelle j’ai affaire. On compte 12.000 bouteilles (titrant à 46% – 2018) pour cette finition en fût de vin d’orge, une variété de bière de type strong ale. Une découverte aussi sympathique qu’inattendue.

Mortlach 1991 Mackilop’s Choice

Mortlach 1991 Mackillop's Choice

Je me lance dans la dégustation du jour avec le Mortlach 1991 Mackillop’s Choice (cask 5887 – 23 ans d’âge – 56.6% – 610 bouteilles). Mortlach a sorti pas mal de bouteilles d’exception mais, dans les embouteillages officiels, on explose généralement les tarifs après le 16 ans d’âge qui n’est déjà pas donné… Il s’agit ici d’un embouteillage indépendant, inconnu pour moi jusqu’ici. Mais pétant quand même aussi les tarifs de nos jours (il date de 2015). Ceci avec un prix moyen de 250€ la bouteille… Comme à leur habitude ils ont donné dans le fût de sherry, une valeur sûre surtout chez eux, mais le jeu en vaut-il la chandelle?

Glengoyne 30yo

Glengoyne

Holàlà, que j’ai hâte de goûter ce Glengoyne 30yo (2017 – 46.8% – 6.000 btls) après avoir déjà goûté (et adoré) plusieurs fois le 25 ans d’âge!!! J’ai beau avoir lu plusieurs critiques le classant sous le 28yo (pas encore goûté), cela fait partie des gros plaisirs que l’on ne peut, au mieux, s’offrir qu’en samples. Ouais parce que se payer une bouteille à plus de 700€, ce n’est pas donné à tout le monde. Personnellement cela dépasse pas mal ma limite, déjà plus élevée que la moyenne… Surtout en matière de rapport âge/qualité/prix. Mais je suis hyper enthousiaste! Excité comme un puceau devant un bar à… whisky! C’est parti!!!

Edradour 2006 Bourbon Decanter

Edradour 2006 Bourbon Decanter

Pour le moins habitué à l’Edradour, mais plutôt en dark sherry cask strenght, je pars ici à la découverte de l’Edradour 2006 Bourbon Decanter. On le vend comme ayant été composé à partir de quelques-uns des meilleurs anciens fûts de bourbon de la distillerie. L’assemblage titre à 59,2% ce qui est assez conséquent, mais force ne veut pas forcément dire caractère… 😛

Highland Park Dragon Legend

Highland Park Dragon Legend

C’est parti pour la découverte de cet Highland Park Dragon Legend! Haaaa un petit HP ca faisait longtemps! Ok, ok, pour un amoureux du label tel que moi, il était plus que temps que je me penche sur cette bouteille sortie en 2017 (43.1%). Highland Park a quand même sorti quelques NAS sympas, j’espère qu’il en fera partie 😀

Clynelish 2008 by Signatory Vintage

Clynelish 2008

Aujourd’hui j’ai testé le Clynelish 2008 de Signatory Vintage (46.0% – 10yo en fûts de bourbon – fûts 800128 + 800129). Un véritable petit plaisir fruité avec un excellent rapport qualité/prix. Le genre de cadeau qui peut faire mouche, ou à tout le moins plaisir quand on a à faire à un amateur, sans risque et sans se ruiner… Je partais pour juste goûter un truc comme ça, en passant, mais c’est une belle découverte 😉

Vega 33yo by North Star Spirits

Vega

Ce Vega 33yo ne fait pas exception à une certaine règle… Car chez North Star Spirits, ils ont pris l’habitude de nous épater avec d’excellents blends! Voire même de véritables pépites (spécialement dans leur collection Vega). On trouve ici un autre fabuleux assemblage de whiskies ayant vieilli en fûts de chêne américains et européens. Vu la couleur, pas besoin de préciser de quel type, de plus les notes de dégustation le confirmeront plus bas 😛 Et il y a vieilli durant 33 ans. Vu les arômes qu’il dégage on a l’impression d’avoir du plus vieux whisky que cela dans ce blend d’exception. Une édition limitée à 400 bouteilles seulement! On voit le reste avec les notes 😉

Port Ellen 1980 G&M (36yo)

Port Ellen 1980 G&M

Un article sur le sujet arrivera plus tard mais, lors de mon séjour en Écosse (dont une découverte d’Edinburgh et ses incontournables avec ma compagne m’ayant offert ce superbe voyage pour mes 40 ans, merci Audrey!), j’ai eu le plaisir de découvrir le Bow Bar (notez-le déjà comme incontournable). Ce pub était renseigné dans notre guide comme ayant de bonnes bières (bof, pour la bière je peux conseiller mieux 😉 ) mais surtout une carte affichant plus de 300 différentes références de whisky. Que nenni, il y en avait plus de 400 je pense :p

Je m’orientais vers un Highland Park 40yo, bouteille impayable, et m’attendais à un prix élevé pour sa dégustation mais je voulais le goûter, juste le goûter, juste une fois… Sorry? 258£? Ok, i’ll try something else. Près de 300€ le verre de 3,5cl, faut pas déconner non plus… J’ai donc opté, pour me consoler, pour un Port Ellen 36 ans d’âge embouteillé par Gordon & MacPhail (46%, embouteillé en 2016 et à quand même 80£ le verre hein…). Mon premier Port Ellen, parce que ca aussi c’est devenu impayable… Hâte de goûter ça! 😀

Càrn Mòr Benrinnes 17yo

Carn Mor Benrinnes 17yo

Autre découverte de ce dernier masterclass organisé par Whisky-Select, le Càrn Mòr Benrinnes 17yo (2014 – 46.0% – 489 bouteilles). Et une belle découverte j’ai envie de dire, j’ai goûté assez peu de whiskies de cet embouteilleur mais, sans avoir vraiment trouvé à y redire, les pépites se sont avérées rares. J’étais curieux de goûter celui-ci et c’est avec plaisir que je partage ces notes plutôt à son avantage 😉

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén