Springbank Local Barley 2020 Oloroso Sherry

Springbank Local Barley 2020 Oloroso

Le Springbank Local Barley c’est un peu comme un Graal annuel pour les amateurs du genre. Âgé de 8 à 10 ans, affichant un degré d’alcool assez élevé (ici 55.6%), avec un nombre de bouteilles variant entre 8.500 (comme ici) et 9.500 bouteilles… il est chaque année proposé à un rapport qualité/prix défiant toute concurrence. Pour une fois, ce 10yo est proposé en version Oloroso Sherry Cask. On était nombreux à l’attendre. Pas de bol, sold out dès sa sortie, comme souvent. Les spéculateurs le remettaient en vente le jour même jusqu’à plus de 700€ au lieu de 115€. À quel point cela vaut-il le coup? On voit ça tout de suite 😉

Nez: Superbe! Et même parfait pour un tourbé en fût de sherry! On retrouve un réel et subtil mélange de tourbe et de notes fruitées/épicées de sherry. On voit ensuite arriver de belles notes typiques de dattes/figues séchées. Avec quelques gouttes d’eau, les notes fumées se dissipent un peu, laissant place à une petite touche de chocolat. On en redemande! On aime ça!

Bouche: Une attaque relativement puissante en bouche, comme on l’aime. La tourbe se fait plus présente qu’au nez (plutôt terreuse que fumée). Arrivent rapidement une certaine sécheresse en bouche et les épices typiques que les amateurs de sherry cask apprécient. On retrouve également des notes de noix/brou de noix et une certaine amertume. Une petite touche de cuir contrebalancée par les notes fruitées. À nouveau, on retrouve un bel équilibre, que je préfère ici sans apport d’eau.

Finale: De longueur moyenne à longue. On apprécie avec grand plaisir les touches de noix, de tourbe et d’épices. Toujours dans ce bien bel équilibre!

Note: 89/100

Au prix d’origine de 115€ environ, un sacré rapport qualité/prix, avec une bouteille à acheter sans hésiter! Notre monde étant ce qu’il est, le Brexit empêchant tout achat UK, les spéculateurs y allant bon train et sans aucune vergogne dès la sortie d’une bouteille… Ca vire au foutage de gueule. Au passage, certaines boutiques feraient bien de surveiller leurs clients et ce qu’ils font de leurs achats au lieu de les laisser prendre 5 bouteilles pour les revendre minimum 5 fois le prix l’unité.

Non, ca ne vaut pas 700€… Ni même 300€… Grand maximum 200€ (frais de port inclus) pour que cela reste vraiment intéressant… C’était une belle affaire, c’est devenu une arnaque et un piège à cons (bourgeois, plaçant bien mal leur argent). Il reste à trouver un bon caviste pour nous en garder un exemplaire chaque année! Ou de vrais amoureux du whisky pour vendre des samples à prix correct.

Précédent

Ben Nevis 1996 22yo Elixir Distillers

  1. Nanard

    Je viens de le gouter… j’ai rajouté de l’orange au nez et du cuir au nez
    Par contre, une tourbe plus prononcée en bouche qu’au nez surtout en finale.

    Je n’avais pas pensé à rajouter quelques gouttes d’eau mais l’idée est vraiment excellente et change complètement le whisky. Il devient beaucoup plus abordable pour le palais.

    Je ne me battrai pas pour la sortie annuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén